na3nanen, nakvoir aussina6vêtreto beƁile uno ahay fok tine ti na agay, nen ɗəka na a kiɓe.Tous mes esclaves sont à la maison, et moi je suis en brousse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *